Subvention ALE pour 2017

photo RC

Monsieur le Président, chers collègues,

Cette délibération me permet de rappeler le rôle clé de l’ALE dans l’accompagnement de la transition énergétique territoriale sur laquelle nous sommes engagés.

C’est une porte d’entrée des particuliers sur les questions d’énergie et une interface affirmée aux professionnels, via leur implication dans les réseaux techniques.

Mais c’est aussi un relais des acteurs institutionnels du territoire, comme l’illustre la convention avec l’Université, dans le cadre de leur engagement en faveur de la transition énergétique, engagement qui répond à notre Schéma Directeur des énergies en cours d’élaboration, dont nous avons présenté la phase diagnostic tout  récemment.

Il y a lieu de se féliciter du maintien du niveau global du budget de l’ALE, grâce à l’engagement de la Métropole qui s’explique par la hausse de la convention plateforme pour l’éco rénovation et l’ajout d’une convention sur le remplacement des inserts bois dans le cadre du plan oxygène et de l’amélioration de la qualité de l’air, sujet souvent évoqué dans cette assemblée.

Les actions de notre collectivité sont donc bien transversales et complémentaires pour cet objectif.

Tout ceci étant réalisé malgré la baisse prononcée de la subvention de la Région (-30% depuis 2014)

Nous devons aussi être attentifs  au fait qu’il ne faudrait pas trop éroder le programme de base, essence même de l’ALE, car il y aurait  un risque de perte de compétences techniques qui autorisent et facilitent aujourd’hui les conventions additionnelles, telles que décrites dans la présente délibération.

Il y a bien entendu un lien direct  au Schéma Directeur de l’Energie sur l’aspect « logement résidentiel », illustré par l’importance de la hausse des moyens en direction de la plateforme éco rénovation, en cohérence direct avec les éléments issus du diagnostic du SDE pour la maitrise des consommations.

Rappelons quelques chiffres significatifs :

–  29% de la consommation du territoire est due au résidentiel sur l’ensemble de la consommation principale.

– la cible prioritaire de la plateforme Ecorenov est confirmée avec la part importante des bâtiments construits entre 49-74 qui représentent 41% des consommations.

l’ALE est ainsi la mieux placée pour accompagner le déploiement du dispositif d’aide de la Métropole via la Plateforme Ecorénov (aussi bien pour le collectif que pour l’individuel), et donc il faut maintenir notre appui sur la durée et dans la cohérence de nos actions.

A travers ces dernières sont concernés le plan climat, la sobriété énergétique  globale, la lutte contre la précarité énergétique, pour ne citer que quelques exemples.

Cette délibération va dans ce sens et nous la voterons avec grand plaisir.

Merci de votre attention.

Roland CRIMIER

Vice-Président de la Métropole de Lyon

Groupe politique à la Métropole de Lyon

%d blogueurs aiment cette page :