SÉANCE DU 6 JUILLET 2015 : PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DES INVESTISSEMENTS 2015-2020, BUDGET SUPPLÉMENTAIRE 2015 ET INSERTION

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 3 délibérations importantes :

Programmation pluriannuelle des investissements (PPI) : Fouziya BOUZERDA a explicité les enjeux associés à l’adoption de la première PPI de la Métropole pour la période 2015-2020. C’est une PPI ambitieuse compte tenu d’un contexte financier contraint qui donne à la Métropole les moyens d’agir comme un vecteur de développement de nos territoires. Dans cette période difficile, la Métropole doit soutenir l’économie métropolitaine et pleinement jouer son rôle en matière d’investissement public.

Budget supplémentaire 2015 : Fouziya BOUZERDA est intervenue pour rappeler que l’action sociale au sens large représente un montant de 693 millions d’euros, soit 30% de nos dépenses réelles de fonctionnement. C’est aujourd’hui, et de loin, le premier poste budgétaire de la Métropole qui doit à la fois assumer son rôle de chef de file de l’action sociale et dans le même temps pleinement jouer son rôle dans ses nombreux autres champs de compétence au service du développement de notre territoire. Un défi qui ne pourra être relevé que par des efforts accrus de rationalisation budgétaire.

Divers dispositifs relevant de la politique d’emploi et d’insertion : intervention de Marylène MILLET : « Trouver des complémentarités entre l’insertion et l’économie, c’est-à-dire disposer de nouveaux leviers d’actions afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité de l’action publique dans un contexte de nécessaire maîtrise des dépenses publiques : tel est le principal enjeu associé à la politique insertion-emploi aujourd’hui portée par la Métropole ».

Conseil métropolitain du 29 juin CONSACRÉ au compte administratif 2014

DSC01958

Richard Brumm, Vice-président aux finances et membre du groupe CIMéT, a présenté le dernier compte administratif de la Communauté urbaine de Lyon. Un compte administratif important qui tourne définitivement la page de la Communauté urbaine et assure la transition avec le premier budget de la Métropole. Il révèle une gestion financière saine qui permet à la Métropole d’hériter de bases solides pour assumer ses missions et relever les nombreux défis auxquels elle sera confrontée

– Compte administratif 2014 : intervention de Pierre DIAMANTIDIS

Le groupe CIMéT est également intervenu sur 2 autres dossiers importants :

Nettoiement des marchés alimentaires et forains sur le territoire de la Métropole : Fouziya BOUZERDA a rappelé que la problématique de la gestion des déchets sur les marchés alimentaires et forains intéressent tout autant la Métropole que les communes. La métropole pourrait s’associer et fortement se mobiliser aux côtés de la Ville de Lyon qui a lancé des actions fortes en la matière, notamment autour d’opérations de sensibilisation menées  régulièrement  avec les associations de commerçants sur la gestion de «marchés propres ». C’est ensemble, métropole et communes, que nous devons travailler à rendre nos marchés plus attractifs

Contrat de ville métropolitain 2015-2020 : Fouziya BOUZERDA est intervenue sur l’approbation du contrat de ville métropolitain pour la période 2015-2020 qui marque une nouvelle étape dans l’histoire de la politique de la ville . Pour répondre aux attentes fortes, tant de la part des habitants des quartiers que des élus, il s’agit de donner un nouveau souffle à la politique de la ville sur notre territoire car la situation sur le terrain reste fortement contrastée.

TRIBUNE DU GROUPE CIMÉT – GRAND LYON MAGAZINE Juin 2015

grand lyon mag juin 2015

Réussir la politique métropolitaine d’insertion !

Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon est responsable de la politique d’insertion auparavant assumée par le Département. Cela concerne le versement du revenu de solidarité active (RSA)  et  l’accompagnement social et professionnel des bénéficiaires.

D’ici la fin de l’année, elle adoptera son Programme métropolitain d’insertion et d’emploi qui constituera le schéma structurant de sa nouvelle politique insertion-emploi.

Qu’attendre de l’action de la Métropole dans ce domaine ?

Le rapprochement des compétences développement économique et insertion autour d’un acteur unique offre l’opportunité de disposer de nouveaux leviers d’actions que n’avait pas le Département.

L’objectif est d’augmenter le taux d’activité des allocataires du RSA en s’appuyant sur l’attractivité et le dynamisme économique de notre territoire, pour sortir par le haut, c’est-à-dire par l’accès à un emploi, un maximum de personnes du dispositif. C’est en effet le meilleur moyen de lutter contre la pauvreté et le véritable garant d’une insertion sociale.

Trouver des complémentarités entre l’insertion et l’économie, afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité de l’action publique dans un contexte de nécessaire maîtrise des dépenses publiques, tel est le principal enjeu de la politique insertion-emploi de la Métropole.

Cette politique ne réussira que par la mobilisation de l’ensemble des acteurs concernés. C’est justement l’objet de la grande concertation lancée en avril dernier, dans le cadre de l’élaboration du Programme métropolitain d’insertion et d’emploi, et qui réunit 150 structures institutionnelles et associatives de l’insertion et du monde économique.

Notre groupe s’investit pleinement dans cette démarche, notamment par l’action de sa présidente, Fouziya BOUZERDA, en sa qualité de Conseillère déléguée à l’insertion de la Métropole de Lyon.

Le groupe CIMéT

cimet.org

Séminaire à l’hôtel de ville de Lyon : les commerçants réunis autour de Fouziya Bouzerda

Fouziya Bouzerda, présidente du groupe CIMéT et adjointe au Maire de Lyon déléguée au Commerce, à l’artisanat et au développement économique, a organisé un séminaire qui a réuni les principaux acteurs du commerce lyonnais. Objectifs : mieux se connaître, identifier les besoins et les attentes pour faire de l’échange et du dialogue une valeur ajoutée concrète…

Lyon citoyen

Conseil métropolitain du 11 mai 2015

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 4 délibérations importantes :

Règlement intérieur de la Métropole : Fouziya BOUZERDA a explicité les enjeux associés à la mise en place d’un dispositif de modulation des indemnités des élus en fonction de leur présentéisme qui est l’innovation majeure de ce nouveau règlement

Conseil de développement : Marylène MILLET est intervenue pour soutenir la refondation du Conseil de développement, l’instance historique de démocratie participative du Grand Lyon, qui sera amenée, en étant force de proposition, à se prononcer sur l’élaboration du projet métropolitain, et de manière plus générale sur toute question relative à l’agglomération

Maison rhodanienne de l’environnement (MRE) : intervention de Pierre DIAMANTIDIS en faveur de la MRE, un outil dédié à la protection et à l’amélioration de l’environnement qui regroupe 33 associations ou fédérations d’associations environnementalistes. L’enjeu majeur pour la MRE est sa relocalisation puisque les locaux de l’actuel immeuble de la rue Sainte-Hélène sont aujourd’hui notoirement insuffisants

Révision du PLU-H : Guy BARRAL a rappelé l’importance d’associer de manière plus étroite les 59 communes de la Métropole à la révision en cours du PLU-H  qui offre l’opportunité de disposer d’un document unique définissant un projet global de développement et d’aménagement du territoire métropolitain. Les communes sont très sensibles aux conséquences de la révision sur leur territoire. Pourtant, les attentes qu’elles ont exprimées n’ont pas été pleinement prises en compte par cette première phase de concertation.

Politique Insertion-emploi de la Métropole de Lyon : lancement de la grande concertation !

Gérard Collomb, Président la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, Vice-Président à l’économie et Fouziya Bouzerda, Conseillère déléguée à l’insertion ont lancé le 28 avril une grande concertation réunissant les acteurs institutionnels et associatifs de l’insertion ainsi que les représentants du monde économique.

Cette démarche de concertation a pour objectif d’élaborer, en prenant appui sur l’expertise de l’ensemble des acteurs du territoire, le Programme Métropolitain d’insertion et d’Emploi (PMIE) pour la période 2016-2020, qui constituera le schéma structurant de la politique insertion-emploi de la Métropole.

Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole rassemble sur un même territoire la compétence développement économique du Grand Lyon et la politique d’insertion auparavant assurée par le Département.

Trouver des complémentarités entre l’insertion et l’économie, c’est-à-dire disposer de nouveaux leviers d’actions afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité de l’action publique dans un contexte de nécessaire maîtrise des dépenses publiques : tel est le principal enjeu associé à la politique insertion-emploi aujourd’hui portée par la Métropole.

20150428_161726

20150428_162353

concerttation

Conseil métropolitain du 23 mars 2015

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 3 dossiers importants :

Grand stade : Roland Crimier a rappelé l’intérêt stratégique pour la Métropole de disposer d’un équipement de cette envergure à la fois pour accueillir de grands événements sportifs (Euro 2016, Euro 2019 féminin…) et culturels qui auront un impact très positif sur l’économie métropolitaine, mais aussi du point de vue urbanistique, puisque le Grand stade sera un véritable marqueur sur le territoire qui impulsera le développement de l’ensemble du secteur du Grand Montout

Projet Part-Dieu : Fouziya BOUZERDA a insisté sur l’importance de la question du commerce, et notamment du commerce de proximité. Le principal défi du projet Part-Dieu est en effet qu’il doit être pensé dans sa globalité, tant sur les enjeux économiques et de mobilités, que sur la qualité de vie en hyper-centre

Subvention 2015 à l’Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise : Pierre DIAMANTIDIS a proposé des solutions permettant à la Métropole de poursuivre ses efforts de maîtrise des dépenses de fonctionnement, sans toutefois réduire les capacités d’action de l’agence, alors même que cette dernière est fortement impliquée dans le grand chantier de la révision du PLU-H de la Métropole

Retrouvez l’intégralité des interventions ici.

Conseil métropolitain du 23 février 2015

Marylènesmall

Marylène MILLET, conseillère métropolitaine du groupe CIMéT, est intervenue en séance à l’occasion du vote de plusieurs délibérations importantes en matière de ressources humaines, qui concernent des éléments structurants comme le régime indemnitaire ou encore la durée et l’organisation du temps de travail.

Alors que la Métropole compte aujourd’hui près de 9000 agents, soit une masse salariale de 420 millions d’euros, le groupe CIMéT a rappelé l’importance de faire preuve de prudence et de réalisme. Il s’agit de trouver un juste équilibre entre la prise en compte d’un certain nombre de revendications des agents de la Métropole et la nécessité de poursuivre les efforts de rationalisation et d’optimisation de nos dépenses de fonctionnement au profit de l’investissement.

Retrouvez l’intégralité de l’intervention ici.

Nouvel exécutif de la Métropole : les élus du groupe CIMéT aux avant-postes

L’exécutif de la nouvelle Métropole de Lyon a été présenté le lundi 9 février 2015.

5 élus du groupe CIMéT font partie du « gouvernement » de la nouvelle collectivité qui compte 46 élus (24 vice-présidents et 22 conseillers délégués).

L’exécutif se structure autour de 7 grands pôles de politiques publiques qui reprennent l’ensemble des compétences de l’ancien Grand Lyon et du Conseil général :

  • Développement économique, relations internationales, emploi et insertion
  • Finances, ressources humaines, affaires juridiques et vie de l’institution
  • Mobilité, déplacements, grandes infrastructures et voiries
  • Développement solidaire et actions sociales
  • Environnement, qualité de vie, santé
  • Développement urbain, politique de la ville et cadre de vie
  • Culture, éducation, sport et patrimoine

Guy BARRAL : Vice-président en charge de la politique sportive au sein du pôle culture, éducation, sport et patrimoine

Fouziya BOUZERDA : Conseillère déléguée à l’insertion par l’activité économique au sein du pôle développement économique, relations internationales, emploi, insertion

Richard BRUMM : Vice-président en charge des finances au sein du pôle ressources, RH, finances, affaires juridiques et vie de l’institution

Roland CRIMIER : Vice-président en charge de l’action foncière et des projets Carré de soie et Grand Montout  au sein du pôle développement urbain, politique de la ville et cadre de vie

Jean-Luc DA PASSANO : Vice-président en charge des grands ouvrages, des grandes infrastructures, de la prévention des risques au sein du pôle mobilités – déplacements – grandes infrastructures – voirie dont il assure l’animation. Il est par ailleurs en charge du devoir de mémoire et de la vie associative (actions transversales)

Séance du 26 janvier consacrée à l’adoption du budget primitif

20150126_135759[1]

Richard Brumm, Vice-président aux finances et membre du groupe CIMéT, a présenté le 1er budget de la Métropole de Lyon. Une séance importante pour la jeune Métropole qui se dote d’un budget lui permettant d’assumer ses nouvelles missions et de préparer l’avenir dans un contexte difficile.

Le groupe CIMéT est intervenu pour rappeler les enjeux associés à ce budget primitif 2015 et à la gestion de la dette.

Budget primitif 2015 : intervention de  Fouziya BOUZERDA

Convention d’ajustement et de solidarité financière de la dette transférée : intervention de Pierre DIAMANTIDIS

Groupe politique à la Métropole de Lyon