Création d’un service commun sur l’université

burillon_carole_lyon8_alpaca_900

Monsieur le Président, chers collègues,

La délibération qui nous est présentée aujourd’hui traduit l’ambition partagée par la ville de Lyon et notre Métropole de redéfinir les modalités de mise en œuvre de leurs politiques de soutien en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les deux collectivités s’engagent en effet depuis longtemps aux côtés des acteurs de l’Université, par le biais d’actions diverses.

La ville de Lyon a principalement développé une mission d’accueil et d’intégration des étudiants, avec la Maison des étudiants, mais aussi au soutien à un certain nombre d’évènements ou d’associations. Pour sa part, la Métropole œuvre pour permettre à l’Université de s’affirmer comme acteur majeur de l’innovation et du développement de son territoire.

Mais bien que coordonnées et complémentaires, ces actions sont conduites séparément, avec des moyens propres, chaque collectivité restant sans son domaine de compétences. Aujourd’hui, un nouveau cap est en passe d’être franchi avec la création d’un service commun sur l’université.

Nous tenons à saluer cette initiative qui va dans le bons sens. En mettant en commun les moyens et les ressources que chacune des deux collectivités allouent respectivement à leurs missions, nous pouvons attendre de nombreux effets positifs.

Premièrement, en matière d’efficience de l’action publique. Dans un contexte particulièrement contraint pour nos finances, il est essentiel de se montrer imaginatif. La mutualisation proposée s’inscrit clairement dans l’objectif d’une meilleure organisation des services et d’une optimisation des moyens de l’action publique.

Encourager ce genre de dispositifs et travailler à leur mise en œuvre dans d’autres domaines et champs de compétences doit aujourd’hui constituer une priorité de notre action. Cela concerne autant les relations entre la Métropole et ses communes qu’entre communes elles-mêmes. Le pacte de cohérence qui sera adopté avant la fin de cette année, nous offre l’opportunité de définir une organisation métropolitaine innovante en la matière.

Un autre objectif à atteindre est une meilleure lisibilité et cohérence de notre politique au service du développement universitaire et de la vie étudiante. Le service commun sur l’Université sera rattaché à la Métropole de Lyon. Cela nous donnera les moyens de mettre en œuvre une action intégrée, s’appuyant sur notre schéma de développement universitaire. Une telle approche est en cohérence avec la dimension métropolitaine de la politique en faveur de l’Université.

Il faudra porter une attention particulière à la vie étudiante. Les étudiants, je pense particulièrement aux nouveaux arrivants et aux étrangers, sont en effet demandeurs de services, d’informations et d’accompagnement pour faciliter leur intégration. Les questions de logement, de transports ou encore de santé sont structurantes. Cela concerne également la mobilité internationale, l’emploi et tout ce qui touche à la vie culturelle, sportive et associative. Ces actions en faveur de la vie étudiante doivent faire l’objet d’une harmonisation à l’échelle de la Métropole afin d’offrir à tous les étudiants le même niveau de service.

Les efforts que nous déploieront dans ce domaine contribueront aussi à renforcer l’attractivité de nos universités.

Je vous remercie.

Carole BURILLON, conseillère métropolitaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Groupe politique à la Métropole de Lyon

%d blogueurs aiment cette page :