Jean-Luc DA PASSANO

Da Passano

J’ai 64 ans. Je suis arrivé à Irigny en 1977, pour y créer ma Pharmacie. A l’époque, je découvrais cette commune et ses habitants. J’y ai trouvé un accueil chaleureux, une vie sociale très riche, un environnement exceptionnel, et j’ai décidé, au bout de quelques années, d’y rester définitivement. J’ai exercé mon métier de pharmacien dans la même officine pendant près de 35 ans, avant de la céder à mon successeur, au 31 décembre 2011.

En 1983, le maire d’Irigny m’a fait l’honneur de m’intégrer à la liste qu’il présentait aux élections municipales.  Nous avons été élus, et je suis aussitôt devenu adjoint, chargé des Affaires Sociales et de l’Animation communale. J’ai conservé ce poste durant deux mandats (12 ans), avec plusieurs réalisations, comme la Fontaine aux Ormes, un domicile collectif d’une capacité de 10 places (structure d’hébergement permanent), le renforcement du service de maintien à domicile pour les anciens, le lancement des structures « Petite-Enfance » et la participation à la création d’une association  très active au service de nos handicapés (A.R.T.).

En 1995, lorsque le maire d’Irigny a décidé de ne pas se représenter, j’ai été choisi par l’équipe municipale pour mener notre liste. Nous avons remporté les élections et je suis donc devenu maire. J’ai été réélu à cette fonction en 2001, en 2008 puis en 2014.

En 1985, j’ai été élu Conseiller Général du canton d’Irigny composé de quatre communes  (Charly, Irigny, Pierre-Bénite, Vernaison) – puis réélu en 1992, 1998, 2004 et 2011.

Je suis également Vice-Président du Conseil Général du Rhône depuis 1990  et Vice-Président du Grand Lyon depuis 2001.

J’ai consacré une part très importante de ma vie au service d’Irigny et des Irignois. Cet engagement est pour moi une véritable passion.

Profondément imprégné des valeurs portées par notre République et notre Démocratie, je crois que c’est d’abord à la base, c’est à dire dans nos communes et nos intercommunalités, qu’il faut les faire vivre, les appliquer, s’en inspirer au quotidien dans nos actions.

La France a la chance d’avoir, dans les conseils municipaux de ses 36 000 communes et les intercommunalités urbaines et rurales, 500 000 élus de proximité qui travaillent tous les jours au service de leurs concitoyens. C’est une richesse dont on n’a pas toujours conscience, les médias préférant concentrer leurs regards sur le sommet de l’Etat.

Or, c’est dans nos communes et nos intercommunalités que bat le cœur de notre Pays. C’est là que se forment les citoyens de demain, c’est là que s’établissent les solidarités entre générations, c’est là que l’on réalise tant de grandes choses avec de tout petits moyens, mais beaucoup de cœur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Groupe politique à la Métropole de Lyon

%d blogueurs aiment cette page :