Conseil métropolitain du 30 mai 2016 : Rue Garibaldi et gestion de la dette toxique

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 2 délibérations importantes :

– Réaménagement de la rue Garibaldi

Fouziya BOUZERDA a rappelé les enjeux associés à la poursuite du réaménagement de la rue Garibaldi : « Réaménager la rue Garibaldi était nécessaire pour l’adapter aux exigences en matière d’aménagement et de qualité de vie qui ont beaucoup évolué depuis les années 60. À terme, grâce à la poursuite du réaménagement dans le cadre des 2ème et 3ème phases jusqu’à l’avenue Berthelot, c’est près de 2.6km de voirie qui seront transformées. La rue Garibaldi sera alors en mesure de jouer pleinement son rôle de trait d’union entre d’une part, sur l’axe Est/ouest, le centre Part-dieu et le centre historique, et d’autre part, le parc de la Tête d’or au Nord et le parc Sergent Blandan au Sud. Elle contribuera ainsi de manière déterminante à embellir et structurer notre ville par un aménagement paysager continu »

Gestion de la dette toxique

Pour Roland CRIMIER, « La décision prise par la Métropole de clore définitivement le chapitre des emprunts toxiques était à la fois difficile et nécessaire. Mais elle fait aussi partie des responsabilités qui sont à assumer par les élus pour préserver au mieux l’intérêt général. C’est ce principe d’une gestion financière prudente et rigoureuse que les élus de notre groupe soutiennent et mettent en œuvre activement« 

Groupe politique à la Métropole de Lyon

%d blogueurs aiment cette page :