Tous les articles par centristesetindependants

Conseil du 20 juillet consacré au compte administratif 2016

dsc000442

Fouziya BOUZERDA est intervenue pour rappeler les grands enseignements de ce compte administratif 2016 :

 » Ce compte administratif 2016 nous offre le recul nécessaire après deux années d’exercice budgétaire. Il vient confirmer la capacité de la Métropole –  et c’est bien sur ce terrain-là qu’elle était particulièrement attendue – à assumer dans un contexte budgétaire contraint ses nombreuses compétences, dont celles héritées du Département, tout en préservant des marges de manœuvre pour alimenter un grand programme d’investissement.

Cette situation financière solide doit aujourd’hui nous permettre de continuer à investir pour préparer l’avenir, et notamment accélérer la mise en œuvre de notre Programmation pluriannuelle d’investissement sur l’ensemble du territoire, mais aussi de poursuivre au quotidien un programme d’actions ambitieux dans nos différents champs de compétences, là même où les attentes de nos concitoyens sont fortes « 

 

Nouvel exécutif de la Métropole : attribution des délégations

dsc000442

Dix jours après l’élection de David Kimelfeld à la tête de la Métropole de Lyon, les délégations des Vice-présidents ont été attribuées jeudi 20 juillet 2017 :

Pour les élu(e)s du groupe CiméT :

Fouziya Bouzerda : 2e vice-présidente déléguée à l’Économie et à l’Insertion

Richard Brumm : 5e vice-président délégué aux Finances

Jean-Luc Da Passano : 6e vice-président délégué aux Grands Ouvrages et Grandes

Roland Crimier : 10e vice-président délégué à l’Énergie et aux Projets Carré de Soie et Grand Montout

Guy Barral : 19e vice-président délégué à la Politique sportive

Nouvel exécutif de la Métropole : le groupe CIMéT au cœur du dispositif

DSC00044[2]

Suite à la démission de Gérard Collomb de son poste de Président de la Métropole, l’intégralité de l’exécutif métropolitain a été renouvelé lors du Conseil exceptionnel du 10 juillet 2017.

Le nouveau Président de la Métropole, David Kimelfeld, a proposé de constituer une Commission permanente composée de 25 Vice-présidents et 27 conseillers délégués. Les membres du groupe CIMéT sont au cœur de ce dispositif avec 5 élu(e)s au poste de Vice-Président (e):
– Fouziya BOUZERDA : 2ème Vice-Présidente
– Richard BRUMM : 5ème Vice-Président
– Jean-Luc DA PASSANO : 6ème Vice-Président
– Roland CRIMIER : 10ème Vice-Président
– Guy BARRAL : 19ème Vice-Président

Fondation HCL et retrait du SIDESOL au menu du Conseil de la Métropole du 22 mai 2017

DSC00044[2]

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 2 dossiers importants :

Adhésion de la Métropole à la fondation des Hospices civils de Lyon : Pour Carole BURILLON, « les HCL, dont l’ADN est d’offrir des soins de qualité à tous les patients, quels que soient leurs revenus ou leurs pathologies, ont besoin de nouveaux leviers et de ressources complémentaires pour être en capacité de les développer. De ce point de vue, la Fondation constitue un outil particulièrement pertinent.  Parce que la personne est au cœur des défis de la médecine de demain, mais aussi parce que la santé est l’affaire de tous, ce sont bien l’ensemble des acteurs, publics et privés, qui doivent se mobiliser aux côtés de la Fondation HCL. Et la Métropole de Lyon, dont l’ambition est de conjuguer l’urbain et l’humain, y a bien sûr toute sa place »

– Retrait de la Métropole du syndicat SIDESOL : Guy BARRAL se félicite de cette décision qui permettra aux habitants de Marcy l’Etoile de payer le même prix de l’eau que les autres habitants de la Métropole. Cependant, il tient à alerter les conseillers métropolitains sur le cas de sa commune, Solaize, confrontée à la même problématique, et souhaite que la Métropole soit force d’initiative pour que les habitants de Solaize puissent eux aussi bénéficier du même tarif que les autres métropolitains.

CONSEIL DE LA MÉTROPOLE DU 10 AVRIL 2017 : Cité de la gastronomie, Projet Part-Dieu et accident à Siblin

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 3 dossiers importants :

– Cité de la gastronomie de Lyon : Fouziya BOUZERDA a rappelé que  » Parmi les 4 villes sélectionnées en France pour faire partie du réseau des cités de la gastronomie censé promouvoir la cuisine française, la cité lyonnaise sera la première à voir le jour. Cela montre une fois de plus la pertinence du modèle lyonnais qui consiste à nouer des partenariats étroits entre les investisseurs privés et les acteurs publics pour faire aboutir des projets d’envergure, dans un contexte budgétaire toujours plus contraint « 

– Projet Part-Dieu : Pour Fouziya BOUZERDA, « On se rend bien compte de l’importance et de la complexité du projet Part-Dieu. Le principal défi est qu’il doit être pensé dans sa globalité, tant sur les enjeux économiques et de mobilités, que sur la qualité de vie en hyper-centre. Sa réussite tient donc dans sa capacité à prendre en compte toutes ces dimensions »

– Accident en gare de Sibelin – 13 mars 2017 : Guy BARRAL, maire de Solaize, est revenu sur l’accident intervenu en gare de Sibelin le 13 mars 2017

 

 

Tous partenaires pour réussir l’insertion: rencontre du 20 mars 2017

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un grand événement sur le thème de l’insertion a été organisé le 20 mars 2017 au musée des Confluences.

L’objectif de cette soirée « Tous partenaires pour réussir l’insertion » était de mobiliser les entreprises du territoire en faveur de l’insertion (recrutement de personnes en parcours d’insertion) et de mieux faire connaître aux acteurs de l’insertion les passerelles existantes en direction des entreprises.

Ce moment de rencontre et de dialogue a rencontré un vif succès, puisque près de 500 représentants d’entreprises et acteurs de l’insertion ont répondu présents, afin de faire émerger de nouvelles idées pour rapprocher encore plus insertion et emploi sur notre territoire.

Cet événement s’inscrit ainsi pleinement dans la politique de la Métropole en matière d’insertion par l’activité économique portée par Fouziya BOUZERDA (conseillère déléguée à la Métropole de Lyon en charge de l’insertion par l’activité économique), dont l’objectif est de décloisonner les mondes de l’entreprise et de l’insertion, afin de faciliter le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées, notamment les bénéficiaires du RSA.

Cette approche novatrice porte déjà ses fruits sur le terrain !

La soirée « Tous partenaires pour réussir l’insertion » a donné lieu à trois tables-rondes et a aussi été l’occasion, pour la Métropole de Lyon et la Maison Lyon pour l’emploi, d’annoncer le rapprochement de leurs initiatives pour la mobilisation des entreprises en présentant leur nouvelle charte commune « 1000 entreprises s’engagent pour l’insertion et l’emploi ».

C’est bien tous ensemble que nous réussirons la politique de l’insertion !

 

 

Point presse des « journées des professionnels insertion et emploi » – 13 mars 2017

Fouziya BOUZERDA, conseillère déléguée à la Métropole de Lyon en charge de l’insertion par l’activité économique, a répondu aux questions des journalistes présents ce matin lors de la conférence de presse de bilan d’étape organisée à l’occasion des « journées des professionnels insertion et emploi », en présence de professionnels de l’insertion.

Un an après l’adoption de son PMI’e (Programme Métropolitain d’Insertion pour l’Emploi), la Métropole de Lyon est déjà à l’œuvre sur le terrain et met en place une nouvelle action en faveur de l’accompagnement RSA : les premières journées des professionnels insertion et emploi.

Destinées aux professionnels chargés de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA dans leurs parcours d’accès à l’emploi (professionnels sociaux des Maisons de la Métropole et des CCAS, référents associatifs, conseillers Pôle Emploi), ces journées s’organisent autour de 3 enjeux :

  • favoriser l’activation des parcours vers l’emploi ;
  • renforcer la connaissance du monde de l’entreprise et du marché du travail ;
  • lutter contre les indus.

Près de 4000 professionnels sont attendus à ces journées les 27 janvier, 3 février, 17 février, 10 mars et 17 mars 2017.

Ce point presse fut également l’occasion de rappeler les grands axes de la politique de la Métropole en matière d’insertion par l’activité économique, une politique dont l’ambition est de croiser les compétences développement économique et insertion pour favoriser le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA. Une politique qui porte déjà ses fruits sur le terrain !

Moyens financiers pour les groupes politiques de la Métropole – Année 2017

DSC00044[2]

Lors du Conseil de la Métropole du 6 mars 2017, un débat a eu lieu sur le montant de l’enveloppe globale « moyens en personnel » (paiement des salaires des collaborateurs de groupe) à allouer aux groupes politiques de la Métropole de Lyon pour l’année 2017.

Alors que l’ensemble des autres groupes politiques demandent une hausse importante de ce budget (jusqu’à +28%), le groupe CIMéT est le seul à soutenir la proposition du Président de la Métropole d’attribuer, pour les moyens en personnel, le même niveau d’enveloppe globale par rapport à 2015, uniquement revalorisée des augmentations légales (point d’indice et cotisations sociales), comme pour l’ensemble du personnel de la Métropole.

Pour ce qui concerne les crédits de logistique et assimilés des groupes politiques (fournitures, factures téléphone, etc…), le groupe CIMéT est également favorable au principe de diminuer l’enveloppe de 5%, afin de s’inscrire dans le cadrage global du budget en matière de baisse des charges de gestion courante.

Cette position de notre groupe est en cohérence avec la nécessité d’une gestion rigoureuse des deniers publics, un principe d’action que nous avons toujours défendu et qui doit s’appliquer à tous, et s’inscrit pleinement dans le cadre du chantier « marges de manœuvre » initié par la Métropole.

Fouziya BOUZERDA

Présidente du groupe CIMéT

 

Projet de PDU révisé, Anneau des sciences, SDUC et subvention à l’ALE au menu du conseil métropolitain du 6 mars 2017

dsc000442

Au cours de ce conseil, le groupe CIMéT est intervenu sur 4 dossiers importants :

Projet de PDU révisé : Pour Marylène MILLET, « L’analyse du contenu de ce projet de PDU révisé, tant au regard des objectifs qu’ils fixent, que des moyens pour les atteindre, révèle une vision équilibrée qui nous permet de répondre aux grands enjeux pour notre territoire. Ces enjeux autour de la révision du PDU sont immenses. Ce dernier nous donne de nouveaux objectifs et un plan d’actions. A nous de veiller à sa mise en œuvre, ce qui ne sera évidemment pas facile dans le contexte budgétaire actuel. Mais cela n’en reste pas moins nécessaire »

Projet Anneau des sciences : Roland CRIMIER a rappelé l’importance d’aller plus loin dans les études et la définition concrète du projet de l’anneau des sciences qui est un investissement d’avenir. L’Anneau des sciences et le réseau du Sytral renforcé seront bien complémentaires et permettront, ensemble, un rééquilibrage de notre territoire en matière d’infrastructures de transport au profit de l’ouest lyonnais.

Approbation du schéma directeur d’urbanisme commercial (SDUC) 2017-2020 : Pour Fouziya BOUZERDA, « Le schéma directeur d’urbanisme commercial permet de fixer les grandes orientations de la politique d’urbanisme commercial sur le territoire de la Métropole. Néanmoins, si le développement commercial est avant tout l’affaire des commerçants, la vitalité commerciale d’une Ville repose également sur les différents actions que peuvent mettent en œuvre les communes, en lien étroit avec les acteurs locaux et les associations de commerçants, et avec le soutien de la Métropole ».

Agence locale de l’énergie (ALE) – Subvention pour l’année 2017 : Roland CRIMIER a rappelé le rôle clé de l’ALE dans l’accompagnement de la transition énergétique territoriale sur laquelle nous sommes engagés. C’est en effet une porte d’entrée des particuliers sur les questions d’énergie et une interface affirmée aux professionnels, via leur implication dans les réseaux techniques. Mais c’est aussi un relais des acteurs institutionnels du territoire, comme l’illustre la convention avec l’Université, dans le cadre de leur engagement en faveur de la transition énergétique.

 

 

Lancement du second séminaire d’ensemble de la démarche d’élaboration du Schéma directeur des énergies !

Gérard Collomb (Président de la Métropole) et Roland Crimier (Vice-Président de la Métropole et élu du groupe CIMéT) ont lancé ce matin le second séminaire d’ensemble de la démarche d’élaboration du Schéma directeur des énergies du Grand Lyon à l’Université Lyon 2.

L’occasion pour  les acteurs institutionnels et économiques de la transition énergétique du territoire de partager solutions, projets et études avec les équipes de la Métropole de Lyon, afin de construire la stratégie énergétique métropolitaine à horizon 2030.

Lancée début 2016 lors d’un appel à contributions, le  Schéma directeur des énergies est une démarche de planification énergétique territoriale qui rassemble plusieurs partenaires. Tous sont portés par l’ambition commune d’adapter la transition énergétique de la Métropole de Lyon avec les spécificités et les réalités existantes.

L’objectif à long terme est d’organiser les réseaux et les installations de production afin d’aboutir à un système énergétique plus durable.

Les actions menées dans le cadre de ce schéma directeur des énergies va permettre de préciser les objectifs des actions du plan climat énergie territorial (PCET) en matière de production et de distribution énergétique, tout en intégrant les enjeux de réduction des consommations.

Cette démarche permettra de nourrir la prochaine vision du PCET à horizon 2030.